5 exemples et techniques de brainstorming pour réussir en équipe

Temps de lecture : environ 10 min

Sujets :

  • Brainstorming

Le brainstorming collectif n’a rien de nouveau. Les participants se réunissent autour d’un tableau blanc et lancent des idées, même les plus folles, puis les examinent une par une pour déterminer les meilleures suggestions et passer à l’action. C’est une méthode éprouvée pour recueillir l’avis de chacun, retenir les idées les plus intéressantes et les mettre en pratique.

Ça a l’air génial, non ? Qu’est-ce qui pourrait mal tourner ?

Eh bien, beaucoup plus qu’on ne l'imaginerait.

Après tout, il n’est pas toujours évident de formuler des idées à partir de rien. Sans la préparation, l’animateur et la technique adéquates, vous risquez de vous retrouver avec des silences embarrassants, des idées peu convaincantes et une perte de temps.

Mais cette situation n’est pas une fatalité. Le brainstorming reste un excellent outil pour obtenir des contributions, des idées créatives et des solutions de la part de votre équipe. Il suffit juste d’utiliser la bonne approche. 

Utilisez ces quatre techniques et méthodes de brainstorming pour tirer le maximum de vos réunions.

Comment animer un brainstorming ?

Le brainstorming est une méthode de résolution de problèmes qui permet de générer des idées originales en groupe. En d’autres termes, c’est l’occasion pour chacun de faire preuve de créativité, de partager ses idées sur le mur et de voir lesquelles sont retenues.

Les règles sont simples :

  • Ne critiquez aucune idée.
  • Encouragez la diversité des idées.
  • Utilisez les idées de vos collègues pour en développer d’autres.
  • Osez partager des idées irrationnelles ou inhabituelles.

L’objectif est de créer un espace dénué de tout jugement pour que chacun puisse participer et ainsi favoriser l’innovation. 

Le brainstorming stimule la créativité et sollicite la participation de chacun, ce qui en fait un excellent outil pour générer une grande variété d’idées en un court laps de temps. Il est particulièrement utile pour résoudre un problème qui vous tient à cœur. Parfois, le fait d’obtenir des points de vue extérieurs peut donner un nouveau souffle à un projet et accélérer la recherche d’une solution. 

Le brainstorming collectif est une excellente technique de créativité et permet aux participants de partager, de combiner et d’exploiter mutuellement leurs idées afin d’aboutir à une solution unique et pertinente.

Les difficultés avec le brainstorming

Le brainstorming est un outil puissant, mais il n’est pas parfait. Si vous ne faites pas attention, le brainstorming tel qu’il est généralement pratiqué a tendance à favoriser les esprits vifs et les voix dominantes dans la salle. Les personnalités plus calmes et introverties (ainsi que leurs idées) peuvent facilement se retrouver en retrait de la conversation. 

Il peut également conduire à ce que l’on appelle « l’effet d’ancrage », lorsque les participants arrêtent le brainstorming au milieu de la session pour se concentrer sur les premières idées générées. 

Le brainstorming révèle son plein potentiel lorsque quelqu’un partage une idée qui suscite ensuite d’autres suggestions et perspectives que le groupe peut développer et exploiter. Mais lorsque le phénomène d’ancrage se produit, ce processus est interrompu. La créativité est alors bridée, ce qui aboutit à une diminution du nombre d’idées générées et discutées et à des résultats biaisés. 

Par chance, ces problèmes peuvent être évités. Le secret est d’utiliser les bonnes techniques, outils et stratégies de brainstorming afin de garantir que votre équipe donne le meilleur d’elle-même à chaque fois.

5 techniques et exemples de brainstorming

Il existe de nombreuses manières de réussir une séance de brainstorming collectif. Essayez ces exemples de brainstorming suivantes : 

1. Carte mentale

La carte mentale est une technique de brainstorming visuelle non linéaire qui aide les groupes à se concentrer sur la question ou le sujet et à relier les différentes idées entre elles. 

Commencez par inscrire votre sujet au centre du tableau. Vous pouvez le faire sur papier, sur un tableau blanc ou en ligne à l’aide d’une plateforme de brainstorming collaboratif comme Lucidspark. Ensuite, inscrivez l’idée de chaque personne en générant une branche à partir du centre (ou d’une autre idée). 

La carte mentale est une technique de créativité qui permet de saisir facilement les idées de chacun, de s’inspirer mutuellement des idées des autres et de visualiser les liens qui les unissent.

Exemple de carte mentale (cliquez sur l’image pour le modifier en ligne)

2. Brainwriting

Le brainwriting est une excellente technique de brainstorming pour encourager la participation de tous les membres du groupe (notamment les esprits plus calmes et réfléchis) et pour éviter l’ancrage et les partis pris. 

Il y a plusieurs façons d’aborder cette méthode de brainstorming, mais voici le processus de base : 

  1. Chacun écrit en silence ses idées sur une feuille de papier. Vous pouvez définir un minuteur et/ou un nombre minimum d’idées que chacun doit ajouter à sa liste.  
  2. Chaque participant passe son papier à son voisin qui complète et développe les idées exprimées. 
  3. Continuez à faire circuler les papiers jusqu’à accomplir un tour complet. 
  4. Lorsque vous avez terminé, partagez toutes les idées sur un tableau blanc et discutez-en. 

À la fin du brainstorming, vous devriez avoir une solide liste d'idées. Veillez à ce que les feuilles restent anonymes afin qu’il n’y ait pas de jugement ou de gêne. Cela permet d’éliminer une partie de l’anxiété inhérente au partage d’idées, afin que chacun se sente libre d’exprimer sa créativité.

Exemple de brainwriting (cliquez sur l’image pour le modifier en ligne)

3. Idée rapide

Il s’agit d’une méthode de brainstorming à la fois simple et efficace pour générer rapidement de nombreuses idées. Invitez chacun à noter autant d’idées que possible dans un temps donné. Lorsque le minuteur retentit, rassemblez les idées et partagez-les avec le groupe. 

L’idée rapide ressemble beaucoup à l’écriture libre : le but est de laisser les pensées fuser sur le papier sans jugement ni contrôle et de voir ce que vous obtenez. Cette technique de brainstorming est un excellent moyen de stimuler la créativité et de recueillir un grand nombre de pistes sur lesquelles travailler. De plus, elle permet à chaque personne de participer et de faire entendre sa voix.

4. Brainstorming en étoile

Le brainstorming en étoile (starbursting en anglais) permet aux groupes d’explorer des idées en posant des questions spécifiques sur le sujet du brainstorming. 

Pour commencer, dessinez une étoile à six branches. Au centre, inscrivez le problème ou le sujet pour lequel vous essayez de trouver des solutions. Puis, indiquez sur les différentes branches de l’étoile : « Qui ? », « Quoi ? », « Quand ? », « Pourquoi ? », « Où ? » et « Comment ? ».

Utilisez chaque branche pour formuler des questions sur votre problématique, par exemple : « Que veulent nos clients ? », « Quand le produit sera-t-il prêt à être livré ? » et « De quel délai avons-nous besoin pour y parvenir ? ».

Ces questions soulèvent d’autres questions plus profondes et suscitent des idées qui vous permettront d’élaborer une roadmap de base pour vos solutions.

5. Question storming

Il peut être difficile de penser à des solutions sans y avoir réfléchi à l'avance, alors aborder le brainstorming sous un angle différent peut vous aider. Au lieu de réfléchir à des idées ou à des solutions, le question storming vous invite à générer des questions d'abord. Il peut s'agir de toutes les questions relatives à votre problème ou à votre objectif global.

Le question storming vous aide à poser les bonnes questions pendant votre séance de brainstorming avant d'essayer d'avoir les réponses. Souvent, dans le processus de question storming, les équipes découvrent que leurs hypothèses initiales sur leur problème étaient erronées et proposent des solutions plus intéressantes qu'elles n'auraient pas envisagées autrement.

Son processus est simple :

  • Définissez le sujet : choisissez un problème ou un objectif comme sujet de discussion. Contrairement à un brainstorming de groupe traditionnel, le sujet doit être rédigé sous forme d'énoncé et non pas de question. Par exemple, au lieu de "Comment pouvons-nous générer plus de ventes ?" on pourrait dire "Les ventes ont baissé de 18% cette année."

  • Listez vos questions : réglez un minuteur et demandez à tous les membres du groupe de votre brainstorming de commencer à écrire leurs questions. La clé est de se concentrer sur la quantité, et non pas sur la qualité. Visez plus de 30 questions par personne. Si le sujet est "Les ventes ont baissé de 18 %", un exemple de liste peut inclure des questions telles que "Quelles étaient nos chiffres de ventes de l'année précédente ?" « Les ventes ont-elles tendance à augmenter ou à baisser ce trimestre ? » "Faisons-nous quelque chose de différent par rapport à l'année dernière?"

  • Affinez : Rassemblez les questions de tout le monde et commencez à les filtrer. Vous pouvez les classer en fonction du type de question ou de son thème. 

  • Établissez des priorités et passez à l'action : une fois vos questions triées, demandez à l'équipe de choisir ses favorites sur lesquelles se concentrer. Ce sont des questions auxquelles l'équipe pense qu'il convient de répondre et qui jettent les bases d'une future séance de brainstorming.

Le question storming est un exercice complémentaire au brainstorming. Cela aide les groupes à affiner le problème, à l'aborder avec curiosité et à le considérer sous différents angles.

Conseils pour faire un brainstorming en équipe

Quelle que soit la technique de brainstorming d'équipe que vous choisissez, pensez à appliquer ces bonnes pratiques éprouvées :

  • Programmer un minuteur : cela peut paraître paradoxal, mais la créativité a besoin de contraintes pour se développer. Fixez une limite de temps à vos réunions de brainstorming pour préserver la concentration et la motivation des participants. Ne laissez pas votre réunion s’éterniser ou vous perdrez cet élan créatif. 
  • Utiliser des post-its : les post-its permettent de recueillir rapidement vos idées et de les déplacer sur le tableau pour les regrouper par thèmes et les associer à d’autres idées. 
  • Essayer l’écriture manuscrite (plutôt que la saisie au clavier) : approchez votre brainstorming à l’ancienne et notez vos idées à main levée. Il s’avère que l’écriture manuscrite active le cerveau différemment de la saisie au clavier et favorise davantage la réflexion créative. 
  • Collaborer : les séances de brainstorming les plus efficaces sont celles où les participants discutent et travaillent ensemble sur des idées et des solutions créatives. Osez opter pour des techniques de brainstorming plus collaboratives et encouragez votre groupe à explorer ses idées de concert. 

Méthodes de brainstorming pour la collaboration en équipe

Le brainstorming en équipe peut être un excellent outil pour générer rapidement des idées, mais si vous ne faites pas attention, vous risquez de vous retrouver face à un amas de notes déstructurées et sans aucun plan à l’horizon. 

Alors comment combler le fossé entre l’idéation et l’action ? C’est là que Lucidspark entre en jeu. 

Lucidspark est un espace de travail collaboratif visuel qui permet aux équipes d’animer des séances de brainstorming dynamiques en temps réel, de partager et de collaborer sur des idées, puis d’organiser les informations en vue des prochaines étapes, le tout sur une même plateforme conviviale. Grâce à des fonctionnalités telles que la zone de travail illimitée, les post-its en ligne, le dessin à main levée, le minuteur, les @mentions et les sessions de vote, Lucidspark facilite le brainstorming, l’analyse et l’organisation des idées pour vous aider à trouver ensemble les meilleures solutions.

Commencez dès maintenant avec Lucidspark.

À vous de jouer ! Essayez dès maintenant ces techniques de brainstorming collectif à l’aide d’un modèle de carte mentale.

Essayez gratuitement

About Lucidspark

Lucidspark, un tableau blanc virtuel basé sur le cloud, est un composant essentiel de la suite de collaboration visuelle de Lucid. Cette zone de travail numérique à la pointe de la technologie permet aux équipes de se réunir pour faire du brainstorming, collaborer et concrétiser leurs idées collectives en étapes exploitables, le tout en temps réel. Lucid est fier de compter parmi ses clients des organisations de premier plan dans le monde entier, telles que Google, GE et NBC Universal, ainsi que 99 % des entreprises figurant au classement Fortune 500. Lucid travaille en partenariat avec les leaders du marché, notamment Google, Atlassian et Microsoft. Depuis sa création, la société a reçu de nombreuses récompenses pour ses produits, son fonctionnement et sa culture d'entreprise. Pour plus d'informations, rendez-vous sur lucidspark.com.

Articles similaires

Inscrivez-vous sur Lucidspark pour faire émerger vos meilleures idées

Inscription gratuite

ou continuer avec

Se connecter avec GoogleConnexionSe connecter avec MicrosoftConnexionSe connecter avec SlackConnexion

Démarrer

  • Tarifs
  • Individual
  • Team
  • Entreprise
  • Nous contacter
ConfidentialitéMentions légalesCookies
  • linkedin
  • twitter
  • instagram
  • facebook
  • youtube
  • glassdoor

© 2024 Lucid Software Inc.