migration de données vers le cloud

Tirez les enseignements clés de votre migration vers le cloud

Temps de lecture : environ 9 min

Pour la plupart des entreprises, migrer vers le cloud est un projet de grande envergure qui comporte de nombreux paramètres dynamiques. Entre la planification et la préparation d’une stratégie de migration vers le cloud, la refonte des applications et la migration proprement dite, beaucoup de choses peuvent mal tourner. Mais, avec une préparation efficace, beaucoup de choses peuvent aussi bien se passer ! Dans la plupart des cas, ces deux options s’entremêlent : certaines choses se déroulent comme prévu, d’autres pas vraiment.

La bonne nouvelle, c’est que vous et votre équipe pouvez tirer de précieux enseignements des succès et des échecs de votre migration vers le cloud. Une condition toutefois : y mettre les moyens.

L’expérience est le meilleur des professeurs. Une fois la migration vers le cloud effectuée, votre équipe sera experte en la matière. Toutefois, si vous ne faites pas l’effort de consigner et de documenter les connaissances acquises, la plupart disparaîtront avec le temps ou resteront l’apanage des collaborateurs qui ont géré la migration.

Cet article présente des stratégies pour recueillir et partager ces connaissances, aborde les enseignements courants dérivés des migrations vers le cloud et vous propose des outils pour tirer le meilleur parti de votre propre expérience.

Écarts entre attentes et réalité au cours de la migration vers le cloud

La plupart des entreprises qui tentent de passer d’une architecture sur site à une architecture cloud vivent la même expérience : leurs attentes, vis-à-vis du processus lui-même ou du résultat, ne sont pas entièrement satisfaites. Du moins pas immédiatement.

Si vous êtes sur le point de vous lancer dans la migration de vos données vers le cloud ou si vous êtes déjà engagé dans le processus, cette nouvelle n’a rien de réjouissant. Heureusement, il existe deux solutions.

Tout d’abord, vous devez modérer vos attentes. Nous ne vous disons pas d’être pessimiste, mais de rester réaliste. Renseignez-vous. Prenez le temps de créer une stratégie de migration cloud détaillée. Plus vous vous serez préparé, plus vous saurez avec précision à quoi vous attendre.

Deuxièmement, et cela va de pair avec l’étape précédente, apprenez de l’expérience d’autres entreprises. Comme nous l’avons dit précédemment, la plupart des entreprises sont un peu déçues, car toutes leurs attentes ne sont pas satisfaites. La meilleure façon d’éviter ces désagréments est de les prévoir. Étudiez comment les autres ont géré leur processus de migration vers le cloud. Qu’est-ce qui s’est bien passé ? Qu’est-ce qui a mal tourné ? Dans quels domaines leurs attentes ont-elles dépassé la réalité ? Il s’agit d’être réaliste, et quoi de plus réaliste qu’une expérience concrète ?

Pour vous aider, voici quelques exemples d’écarts courants entre la réalité de la migration des données vers le cloud et les attentes entourant cette opération :

Coût : le coût est le facteur déterminant de nombreuses décisions métier, et la migration vers le cloud ne fait pas exception. De nombreuses entreprises décident de migrer vers le cloud dans l’espoir de réduire les coûts de maintenance des systèmes et processus informatiques.

Si les systèmes et applications basés sur le cloud sont souvent plus économiques que leurs alternatives sur site, ce n’est pas toujours le cas. Pour en tirer un réel avantage financier, ils doivent être optimisés pour cette technologie, un processus qui demande du temps et de l’argent. Le véritable intérêt économique des applications basées sur le cloud réside dans leur évolutivité : vous payez uniquement pour le stockage dont vous avez besoin. Toutefois, vous ne pouvez profiter de cette particularité que si vos applications sont optimisées pour le cloud.

En résumé, la migration vers le cloud ne permettra pas nécessairement à votre entreprise de réaliser des économies. Pour réduire vos dépenses sur le long terme, vous devez d’abord assumer le coût de l’optimisation de vos applications pour le cloud.

Sécurité : les fournisseurs de services cloud stockent des données pour des milliers d’entreprises à travers le monde. À mesure que de nouvelles entreprises migrent vers le cloud, ces chiffres ne cessent d’augmenter. Partant de là, les applications basées sur le cloud doivent forcément être sécurisées. Et cet avantage permettra à votre équipe informatique de ne plus se soucier de la sécurité. Oui et non.

En migrant vers le cloud, vous placez vos données entre les mains d’un tiers. Cette opération présente toujours un risque. Trop d’entreprises en restent là : elles font simplement confiance à la sécurité de leur fournisseur, sans aller plus loin.

Lorsque vous migrez vers le cloud, votre fournisseur de services cloud assume la plupart des responsabilités en matière de sécurité. Cela dit, il y a encore beaucoup de choses que vous et votre équipe pouvez et devez faire pour vous assurer que vos données sont protégées. Voici quelques stratégies que vous pouvez adopter pour renforcer la sécurité du cloud :

  • Familiarisez-vous avec les mesures de sécurité de votre fournisseur de services.
  • Tenez-vous au courant des dernières menaces de sécurité.
  • Mettez en place un plan pour faire face à une éventuelle faille de sécurité.

Expertise nécessaire : il n’y a rien de mal à faire confiance aux membres de votre équipe. Vous pouvez avoir des attentes élevées à l’égard de vos employés, et il est tout à fait possible qu’ils se montrent à la hauteur. Cela dit, vos attentes doivent être réalistes. Nous sommes tous convaincus que notre équipe saura gérer la migration vers le cloud, mais ce n’est pas nécessairement le cas. Cette réalité n’est pas toujours facile à admettre, mais il est important de la reconnaître.

Trop souvent, les entreprises attendent de leurs équipes qu’elles réalisent la migration vers le cloud sans aucune assistance. En d’autres termes, elles pensent que leur équipe dispose déjà de l’expertise nécessaire pour effectuer la migration.

En réalité, la migration de données sur site vers le cloud nécessite généralement des experts rompus à ces pratiques et spécialisés en sécurité. Après la migration, la structure de votre entreprise sera différente. Certains rôles changeront et de nouveaux postes seront à pourvoir. Parfois, cela signifie qu’il faudra embaucher de nouvelles recrues.

Enfermement au sein d’un écosystème propriétaire : imaginez qu’après avoir pesé vos options, vous et votre équipe trouviez un fournisseur de services cloud qui répond à toutes vos exigences Ses tarifs sont intéressants, la sécurité est excellente et vous êtes prêt à migrer vos applications vers son environnement. Vous optimisez donc vos applications pour ce fournisseur, et aucun autre. Quel est le problème si ce fournisseur vous convient parfaitement ? L’erreur dans ce scénario,

c’est de partir du principe qu’un fournisseur vous donnera toujours satisfaction à l’avenir. Dans quelques années, ses prix pourraient changer. Il pourrait également subir une faille de sécurité. Et pour toutes sortes d’autres raisons, vous pourriez simplement vouloir en changer. Ce processus sera un véritable casse-tête si vous avez optimisé vos applications pour un seul fournisseur.

Examiner en équipe votre stratégie de migration vers le cloud

Quand vous et votre équipe extrayez et documentez les principaux enseignements de votre migration de données vers le cloud, gardez à l’esprit que la communication et la collaboration sont cruciales. Cela signifie que vous devez vous réunir fréquemment : pour élaborer une stratégie de migration cloud, pour lancer la migration proprement dite, au beau milieu de la migration pour redresser la barre si les choses ne se passent pas comme prévu... Vous et votre équipe devez vous réunir souvent. Et à chacune de ces rencontres, documentez minutieusement ce dont vous avez discuté.

L’une des réunions les plus importantes et les plus négligées a lieu après la migration. L’expérience de chacun des membres de l’équipe vis-à-vis du processus sera fonction de son rôle et de ses responsabilités. Par conséquent, chacun en tirera des enseignements légèrement différents. Après la migration, organisez une réunion d’évaluation afin d’identifier les différents silos de connaissances qui auront émergé.

Chaque membre de l’équipe impliqué dans la stratégie de migration vers le cloud devrait y assister. Votre objectif est simple : documenter toutes les connaissances acquises par votre équipe. Pour de meilleurs résultats, donnez aux participants quelques jours pour qu’ils aient le temps de réfléchir aux principaux enseignements qu’ils ont acquis. Préparez un tableau Lucidspark avec des groupes de post-its pour trier les idées.

La documentation générée lors de cette réunion devrait simplifier considérablement la maintenance du cloud, les changements de fournisseur de services et d’autres tâches futures.

Principaux enseignements de la migration vers le cloud

À ce stade, nous avons examiné l’écart entre les attentes et la réalité de la migration vers le cloud, et nous avons passé en revue des stratégies pour documenter les connaissances acquises lors du processus. Il est maintenant temps de se pencher sur ce que ces connaissances contiennent. En d’autres termes, quels sont les principaux enseignements tirés de la migration vers le cloud ?

Chaque migration vers le cloud est différente, mais certaines expériences sont partagées par la plupart des entreprises. Et celles-ci leur permettent d’en tirer de précieuses leçons. Nous avons rassemblé ci-dessous quelques-unes des plus courantes :

  • Tenir compte des coûts de la migration vers le cloud : il est facile de se concentrer sur vos objectifs finaux. Une migration vers le cloud signifie souvent une réduction des frais d’exploitation, mais n’oubliez pas de prendre en compte le coût de la migration elle-même. Le refactoring et la refonte d’applications ne sont pas des tâches faciles : elles demandent du temps et de l’argent.
  • Évaluer les outils de migration nécessaires : avant de vous plonger dans le processus de migration vers le cloud, examinez attentivement les outils dont votre équipe a besoin pour une transition harmonieuse. Il peut s’agir de services fournis par des prestataires cloud ou de la création et de l’attribution de rôles supplémentaires au sein de votre équipe.
  • Établir et maintenir une dynamique : la migration vers le cloud ne se fait pas du jour au lendemain, mais elle ne doit pas non plus être un processus interminable. Fixez des objectifs suffisamment ambitieux pour aider votre équipe à développer une dynamique, mais assez réalistes pour éviter l’épuisement.
  • Collaborer sur la stratégie : votre stratégie de migration vers le cloud est l’élément le plus important pour obtenir un processus harmonieux. Rappelez-vous que rien n’est figé. Lorsque vous et votre équipe décidez d’entreprendre un processus de migration vers le cloud, réunissez-vous régulièrement pour ajuster votre stratégie en prenant en considération l’avis de tous les membres.
  • Prendre en compte la sécurité des données : quelles sont vos exigences en matière de sécurité ? Quelles sont les normes de sécurité de votre fournisseur cloud ? Que devra faire votre équipe pour garantir le respect de vos normes de sécurité ? Il est préférable de poser ces questions avant de commencer le processus de migration, et non après.

Une fois que vous avez rassemblé les principaux enseignements de votre équipe dans une source unique de vérité, consultez-la régulièrement ! Et n’oubliez pas qu’il s’agit d’un document évolutif. La migration vers le cloud est un processus continu. Après la migration initiale, vous pouvez encore adapter vos applications, changer de fournisseur ou apporter d’autres modifications à votre environnement cloud. Consignez ces changements et les leçons que vous en tirez.

migration de données vers le cloud

Concrétisez toutes vos idées grâce à Lucidspark. Recueillez des informations précieuses issues de votre migration de données vers le cloud.

J’y vais

Concrétisez toutes vos idées grâce à Lucidspark. Recueillez des informations précieuses issues de votre migration de données vers le cloud.

J’y vais

À la une

Zoom’s Lucidspark Zoom App integrationRenforcer la collaboration grâce à Lucidspark et Zoom

À propos de Lucidspark

Lucidspark est un tableau blanc virtuel qui vous aide, vous et votre équipe, à collaborer pour mettre en lumière vos meilleures idées. Ses nombreux outils, tels que les post-its ou le dessin à main levée, ainsi que sa zone de travail illimitée, vous permettront de faire émerger vos meilleures idées. Bien entendu, il est entièrement conçu pour la collaboration. C'est un espace libre où les membres de votre équipe peuvent s'échanger des suggestions, développer mutuellement des idées et innover en temps réel.

Développé par les créateurs de Lucidchart, partenaire de confiance de plusieurs millions d'utilisateurs dans le monde, dont 99 % des entreprises du Fortune 500.

Démarrer

  • Tarifs
  • Individual
  • Team
  • Entreprise
  • Contacter le service commercial
ConfidentialitéMentions légalesCookies
  • linkedin
  • twitter
  • instagram
  • facebook
  • youtube
  • glassdoor

© 2022 Lucid Software Inc.