sketchnoting

Une introduction au sketchnoting

Temps de lecture : environ 7 min

Prenez un moment pour penser à votre plat préféré ou encore à un endroit où vous n’êtes jamais allé. Avez-vous visualisé cette pensée ? Ou l’avez-vous « entendue », comme si vous lisiez des mots sur une page ? Certaines personnes n’ont pas un monologue constant dans la tête ; leurs pensées sont purement visuelles. D’autres mêlent joyeusement ces deux modalités.

Et pourtant, lorsqu’on vous a appris à prendre des notes à l’école, on vous a probablement demandé de les présenter sous forme de puces. Cette méthode ne stimule pas la partie visuelle de votre cerveau, et certains sujets sont tout simplement plus faciles à communiquer par des images. Mais il y a une bonne nouvelle : il existe un moyen facile de fusionner les informations écrites et les images pour obtenir une prise de notes plus complète. C’est ce qu’on appelle le sketchnoting et cela pourrait bien devenir votre nouvelle activité préférée.

Dans cet article, nous allons vous présenter cette stratégie, vous apprendre à la pratiquer facilement et peut-être même vous convaincre de changer à jamais votre façon de prendre des notes.

Qu’est-ce que le sketchnoting ?

Le sketchnoting (ou prise de note visuelle en français) porte bien son nom : il s’agit d’une manière de capturer des idées en combinant la prise de notes classique et les croquis. Ce processus créatif et graphique permet à une personne de consigner ses pensées à l’aide d’illustrations, de symboles, de structures et de textes.

Le sketchnoting est très utile, car la plupart des gens assimilent plus rapidement les informations présentées sous forme visuelle. Son point fort est qu’il n’est soumis à aucune règle. Vous pouvez même dessiner des dinosaures si vous le souhaitez. Si vous voulez que toutes vos notes ressemblent à des animaux en ballons, faites-vous plaisir. Cette approche libre est un excellent moyen de stimuler votre créativité tout en vous incitant à vous intéresser davantage aux informations que vous documentez.

L’objectif du sketchnoting

Avec le sketchnoting, vous ne rendez pas seulement vos notes plus originales. Vous profitez en réalité d’avantages considérables :

  • Il renforce la concentration.
  • Il stimule la réflexion et la créativité.
  • Il permet d’assimiler plus rapidement les informations.
  • Il aide à mémoriser le contenu.
  • Il détend.
  • Il est ludique.

Cette approche de la prise de notes est particulièrement utile pour les élèves, car l’intégration de visuels aide le cerveau à conserver plus d’informations. Cependant, il s’adapte idéalement à toutes sortes de situations. Vous pouvez ainsi envisager d’utiliser le sketchnoting pour :

  • les réunions de brainstorming ;
  • les réunions Scrum ;
  • la planification de votre semaine ;
  • les conférences ;
  • la planification d’équipe ;
  • la planification d’événements.

Si vous êtes novice en matière de sketchnoting, lancez-vous pendant une réunion ordinaire pour commencer. Vous pouvez aussi essayer de consigner l’intrigue de la prochaine série que vous regarderez ou du prochain podcast que vous écouterez pour vous entraîner.

Comment créer des sketchnotes

Le sketchnoting n’obéit à aucune règle précise, mais il existe quelques bonnes pratiques. Démarrez en suivant ces conseils et, une fois que vous aurez pris le coup de main, vous pourrez expérimenter votre propre style.

  1. Commencez par le titre : il vous permettra d’organiser vos sketchnotes. Vous pouvez être aussi créatif que vous le souhaitez ; assurez-vous simplement que c’est la première chose que vous voyez lorsque vous regardez la page.
  2. Structurez votre travail : organisez visuellement vos informations en les entourant d’une bulle ou en les encadrant. Vous pouvez créer un arbre, un graphique ou encore un nuage de mots.
  3. Faites entrer l’humain : si vous prenez des notes sur un flux d’utilisateurs, il peut être plus logique de représenter votre utilisateur par un bonhomme allumette. Une représentation humaine peut s’avérer plus motivante et inspirante que de simples mots sur une page.
  4. Divisez pour régner : distinguez vos sketchnotes par des bordures, des pointillés, des séparateurs et tout ce qui peut vous aider à structurer les informations. Si vous n’avez jamais griffonné, c’est le moment de vous lancer !
  5. Utilisez de la couleur : il peut être tentant de mettre les bouchées doubles en matière de couleurs, et vous êtes tout à fait libre de le faire. Mais le véritable secret est d’attirer l’attention sur les mots les plus importants en utilisant des coloris de manière stratégique. Commencez par écrire les mots ordinaires en noir, puis utilisez le rouge pour ceux que vous estimez particulièrement importants. Ou soulignez simplement les mots essentiels avec une couleur originale.

Ces quelques conseils peuvent vous aider, mais tant que vous n’aurez pas commencé à pratiquer le sketchnoting, vous ne saurez pas comment développer votre propre style et votre propre manière de faire. Le sketchnoting, après tout, est quelque chose de très personnel. Si l’un des conseils ci-dessus ne vous apporte rien, abandonnez-le. C’est vous qui fixez les règles du jeu.

Comment faire du sketchnoting dans Lucidspark

Le sketchnoting peut être très libérateur si l’on utilise des feutres et du papier, mais cette approche matérielle présente certains inconvénients :

  1. Vous ne pouvez pas corriger facilement vos erreurs : bien sûr, vous pouvez les recouvrir de gommettes, mais cela signifie que vous devez être équipé. Et que faire si, à mi-chemin de votre sketchnoting, vous vous rendez compte que vous auriez dû organiser les choses différemment ?
  2. Vous ne pouvez pas partager facilement vos sketchnotes : si vous souhaitez partager des sketchnotes avec un collègue qui a manqué la dernière réunion, vous devrez les lui transmettre physiquement. Ce n’est pas possible avec des équipes distantes ou distribuées. La seule autre alternative serait de scanner vos notes, puis de les envoyer par e-mail, mais personne n’a le temps de le faire.
  3. Ils ne sont pas toujours modifiables : le sketchnoting classique est limité par les dimensions de votre page. Cela pose problème lorsque vous avez une idée nouvelle et que vous êtes à court d’espace.
  4. Vos notes sont fragiles : une tasse de café renversée peut détruire un carnet entier.

C’est là que Lucidspark entre en jeu. Notre solution vous offre encore plus de liberté. Stockées dans le cloud, vos sketchnotes peuvent être facilement partagées, sont sauvegardées en temps réel et ne risquent jamais d’être ruinées par une tasse de café. Voici comment démarrer :

  1. Choisir une taille : le titre de votre note doit être l'élément le plus imposant du document. Optez pour des polices plus petites pour le reste de votre contenu. Vous pouvez facilement modifier la disposition de votre texte par glisser-déposer.
  2. Ajouter des formes : il est très facile de faire des liens entre les notes lorsqu’elles sont connectées visuellement, alors utilisez des formes pour organiser vos informations.
  3. Ajouter des GIF : l’un des principaux avantages de Lucidspark par rapport à la prise de notes manuelle est que vous pouvez ajouter des GIF. Et les GIF, c’est la vie.
  4. Dessiner : vous pensiez que le dessin était réservé au papier et aux crayons ? Détrompez-vous. Lucidspark vous permet de dessiner à main levée et d’être tout aussi créatif. De plus, vous pouvez facilement effacer et recommencer si vous n’aimez pas votre premier brouillon.
  5. Ajouter des images : si vous n’avez pas l’âme d’un artiste ou si vous souhaitez simplement ajouter des images à titre de référence, il vous suffit d’utiliser la fonction copier-coller.
exemple de sketchnote Lucidspark
Exemple de sketchnote dans Lucidspark

Lucidspark se marie parfaitement avec la prise de notes visuelle, car son but est de permettre d’assimiler des informations visuellement. De plus, il est très facile de partager vos sketchnotes avec l’ensemble de vos collaborateurs lorsque vous avez terminé, et ce quelle que soit la distance qui vous sépare.

sketchnoting

Créez gratuitement un compte Lucidspark pour commencer à créer vos propres sketchnotes.

Inscrivez-vous dès maintenant

Créez gratuitement un compte Lucidspark pour commencer à créer vos propres sketchnotes.

Inscrivez-vous dès maintenant

À la une

Zoom’s Lucidspark Zoom App integration

Renforcer la collaboration grâce à Lucidspark et Zoom

À propos de Lucidspark

Lucidspark est un tableau blanc virtuel qui vous aide, vous et votre équipe, à collaborer pour mettre en lumière vos meilleures idées. Ses nombreux outils, tels que les post-its ou le dessin à main levée, ainsi que sa zone de travail illimitée, vous permettront de faire émerger vos meilleures idées. Bien entendu, il est entièrement conçu pour la collaboration. C'est un espace libre où les membres de votre équipe peuvent s'échanger des suggestions, développer mutuellement des idées et innover en temps réel.

Développé par les créateurs de Lucidchart, partenaire de confiance de plusieurs millions d'utilisateurs dans le monde, dont 99 % des entreprises du Fortune 500.

Démarrer

  • Tarification
  • Individual
  • Team
  • Entreprise
  • Contacter le service commercial
ConfidentialitéMentions légalesCookies

© 2022 Lucid Software Inc.